Le Run’Tour
7 février 2017
L’épreuve d’Azimut-distance en raid multisports
27 février 2017

Les secouristes sur une course : les démarches

Une erreur de circuit : ce n’est pas grave ! Un peu d’attente à la remise des dossards : ce sera vite oublié ! Par contre, la sécurité et la santé des concurrents seront toujours les points les plus stressants de votre manifestation sportive. En tant qu’organisateur de course, vous êtes responsables en cas d’incidents : autant vous dire que vous avez plutôt intérêt à prendre les précautions nécessaires. Cela passe bien sûr par de la vérification de certificats médicaux mais cela ne s’arrête pas là. Faut-il faire appel à des secouristes, un médecin, une ambulance ? Quel dispositif médical doit être mis en place ? Pour répondre à ces questions, nous avons fait appel à un expert : nous avons rédigé cet article en collaboration avec Alexandre, un spécialiste de l’intervention sur les événements sportifs

Pourquoi cet article sur les secouristes et les unités d’Intervention ?

Comme vous, nous sommes aussi organisateurs de manifestations sportives. Et comme vous, nous nous sommes souvent posés des questions.

Alexandre a bien voulu nous éclairer et répondre à nos questions. C’est le président de l’UITT60  (Unité d’Intervention Tout Terrain dans l’Oise). Nous l’avons croisé sur de nombreuses courses à obstacles ou trail (Picardie – Ile de France).  Alexandre intervient avec son équipe à plusieurs niveaux, en préparant en amont la manifestation, en repérant les lieux avant la course et bien sûr en déployant son dispositif le jour J (quad, motos,  ambulance, 4×4 et même scooter des mers ou bateaux semi-rigide)

Que dit la loi au sujet des secouristes ?

C’est à l’organisateur de faire le nécessaire pour établir la mise en place d’une couverture médicale adaptée à son événement. Il doit prévoir les besoins en fonction du nombre de compétiteurs participants. Pour cela, les associations de secouristes vous demanderont de remplir une fiche de demande de dispositif prévisionnel de secours.

Pourquoi faut-il s’y prendre tôt ?

Il faut faire la demande suffisamment tôt auprès des secouristes afin de joindre l’attestation à votre dossier préfecture (sachant que le dossier préfecture doit être déposé dernier délais trois mois avant la course). Il faut donc commencer à chercher une association de secouristes dès que vous commencez les demandes d’autorisation au niveaux des communes.

Trouver des secouristes : le déroulement administratif

Une fois que vous avez trouvé une association de secouristes, voici les démarches administratives

  • L’association de secouristes étudie votre projet. Elle calcule vos besoins. Ce n’est pas l’organisateur de la course qui choisit combien il doit mobiliser de secouristes ou de véhicules. Les besoins sont calculés en fonction du référentiel national des dispositifs prévisionnels de secours (l’effectif prévisible déclaré du public :coureurs + bénévoles + spectateurs , l’environnement et l’accessibilité du site , le délai d’intervention des secours publics ). Voici un lien qui peut vous aider pour le calcul du nombre de secouristes.

Voici par exemple le dossier à remplir pour que l’UITT60 analyse vos besoins et vous fasse un devis

  • L’association de secouriste vous fait parvenir un devis.
  • Si vous l’acceptez (retour signé du devis), l’association vous fait parvenir une convention, que vous devez joindre à vos demandes d’autorisation (préfecture, commune etc…)
  • Après votre événement, le responsable de l’association peut vous envoyer un bilan de la prestation (Alexandre assistait même aux réunions de débrieffing, ce qui permet d’améliorer le dispositif de sécurité chaque année).

Questions les plus posées : toutes les réponses

Qui doit informer la gendarmerie, les hôpitaux, le SAMU ?

C’est la préfecture qui est en charge d’informer de l’existence de votre manifestation (gendarmerie, pompiers, hôpitaux etc…). Vous comprenez pourquoi il est importante de fournir une carte précise des lieux et de votre manifestation. Nous vous invitons à lire ce tutoriel pour apprendre à faire la carte des lieux de votre événement.

Est ce que c’est l’organisateur qui décide du dispositif de secours ?

Comme nous vous le disions ci-dessus, c’est l’association de secouriste qui calcule les besoins. Selon les régions et le type de manifestation, la préfecture peut venir imposer des critères au dessus du dimensionnement des moyens. Par exemple dans l’Oise, dès qu’une manifestation sportive est chronométrée (avec classement), le nom d’un médecin doit apparaître sur le dossier. Vous devez avoir la présence d’un médecin dès que vous avez plus de 500 coureurs.

Est ce que la fédération à un mot à dire à ce sujet ?

La fédération délégataire peut aussi imposer des critères au niveau du dispositif et des moyens. La FFTRI par exemple impose une ambulance, la FFM impose deux ambulances et un médecin etc…)

L’organisateur doit-il placer les quads ou les secouristes ?

Ce n’est pas l’organisateur qui choisi l’emplacement des secouristes le jour J (c’est à étudier lors des réunions préparatoires de l’événement). C’est l’association de secouristes qui est responsable de la mobilité de ses troupes.

Par contre, si l’épreuve à lieu dans une zone encadrée par l’ONF, l’organisateur ne doit pas oublier de demander l’autorisation de libre circulation des véhicules de secours. Il est cependant importante de noter qu’en cas de secours, nul ne peut empêcher la progression de secours, que ce soit sur terrain ONF ou terrain privé.

L’organisateur doit aussi prévoir un emplacement pour le poste de secours et à en charge son balisage. L’accès doit être facile pour les ambulances ou les pompiers, il doit avoir l’électricité, un téléphone, de l’eau etc…).

Quel est le statut des secouristes ?

Il ne faut pas oublier que les secouristes sont aussi des bénévoles : ce sont des secouristes diplômés mais ils sont bénévoles le jour de votre épreuve. En tant que bénévoles, il est toujours sympa de les considérer comme des membres de votre équipe organisatrice : invitez les à vos réunions de préparation, au repas des bénévoles etc….

J’ai mon diplôme de secouriste, est ce que ça suffit ?

Non, non non ! Le fait d’avoir son diplôme de secouriste ne vous permet pas de gérer un poste de secours sur une manifestation sportive. Le trésorier d’une association ou un bénévole lambda ne peut pas gérer les secours, un organisateur doit absolument trouver une association agrée sécurité civile. Vous trouverez la liste des associations agrées sur tous les sites des préfectures (ex : la liste des associations de secouristes agrées dans l’Oise)

Est ce qu’il faut un médecin systématiquement sur une course ?

Vous devez avoir la présence d’un médecin en plus de l’équipe de secouristes dès que la course dépasse les 500 coureurs. Vous devrez alors joindre à votre dossier une attestation sur l’honneur de la part du médecin comme quoi celui ci s’engage à être présent le jour J.  Des associations de secouristes comme l’IUTT que nous évoquons dans cet article a dans son réseau des médecins et peut vous proposer cette prestation.

Vous avez besoin de plus d’informations ?

N’hésitez pas à contacter les associations spécialisées dans la sécurité civile. Si vous souhaitez plus d’informations sur les dispositifs prévisionnels des secours, nous vous invitons à consulter ce référentiel national édité par le ministère de la défense : Référentiel national

Jérémy Vaucher
Jérémy Vaucher

Entre courir et écrire, mon cœur balance. D’ailleurs c’est souvent quand je cours que je pense à ce que je vais écrire : en général ce sont des tutoriels pour les coureurs, des tests de matériel ou des astuces pour aider l’organisateur à mieux organiser son trail, raid multisports ou tout autre type d’événement.

2 Comments

  1. Petite rectification le médecin est obligatoire au delà de 500 participants coureurs et randonneurs confondu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *