Faire une carte d’orientation pour Canoë Kayak
26 juin 2016
Créer une page facebook pour sa course
19 juillet 2016

Créer un site web pour sa manifestation sportive

Créer un site, ce n’est pas uniquement réservé aux professionnels, pour mettre en avant une société ou un site e-commerce. Pour les associations ou les organisateurs de manifestations sportives, c’est aussi un puissant outil qui va vous permettre de vous faire une place sur la toile et mieux faire parler de votre course sur le web. Si votre événement sportif est récurent (il est en général inscrit chaque année au calendrier), nous vous conseillons de créer un site. Adeorun est un outil qui sert à enregistrer des inscriptions pour une course et gérer les participants. Mais pour mettre toute les chances de son coté et avoir un max d’inscriptions, il faut communiquer ! En créant un site, vous permettrez aux participants de trouver l’information de votre course plus rapidement en ligne ! Voyons ensemble en quoi la création d’un site web va vous aider à booster votre visibilité sur le web et améliorer votre communication avec les participants.

Pourquoi créer un site pour son événement ?

Le site Internet dédié à votre trail, votre raid multisports ou votre course à obstacles, c’est le point de départ de votre campagne de communication sur le web (il est difficilement envisageable aujourd’hui de ne pas axer une partie de sa communication sur le web). Le site web, c’est un peu la dalle béton de la construction que vous vous apprêter à bâtir.

Sur Adeorun, nous recevons tous les jours des dizaines de questions de personnes qui s’inscrivent sur des événements via nos formulaires. Notre politique est bien sûr de répondre à 100% des problématiques. Dans 95% des cas, ces coureurs nous contactent car ils ne trouvent pas le site de l’organisateur. Sur Adeorun, vous disposez maintenant gratuitement d’un mini site web intégré en plus du système d’inscription en ligne. 
  • Créer un site permet de compléter l’information que vous allez communiquer via d’autres supports (flyer, affiche, tract). Ces visuels laissent place à peu d’information. Pour plus d’informations, vous pouvez renvoyer vers le site web de votre événement. C’est le support qui permettra de répondre à toutes les questions du coureur. Nous remarquons un pic de trafic sur les sites web de nos événements la semaine qui précède une course, car le sportif recherche l’heure de départ, le lieu, le règlement etc…
  • Pour faire connaître votre course, vous allez l’inscrire dans des calendriers de sport en ligne : vous insérerez donc un lien vers votre site Internet, que les internautes vont suivre pour avoir plus d’infos sur votre course.
  • Enfin, créer un site Internet permet de communiquer de façon croisée avec les réseaux sociaux (votre événement facebook, votre compte twitter ou Instagram par exemple). Ce sera l’objet d’un prochain article !

site-event

Si vous n’avez pas de site web, ce sont des calendriers de course qui vont truster les premières places des moteurs de recherche à votre place (ex : le calendrier de sport-nature.net, jogging plus, le sportif etc…). Ce n’est pas vraiment un problème car c’est une forme de publicité gratuite. Mais imaginez un instant que vous ayez besoin de mettre à jour un point du règlement de votre trail, ou même de changer la date de votre événement : une fois que la fiche est créée sur un calendrier en ligne, il est parfois difficile de mettre l’information à jour. Cela risque de créer de la confusion dans l’esprit de vos participants. Vous devez être la référence sur google (être le premier) : sans avoir trop de connaissance en référencement, vous ferez ressortir le site de votre manifestation en premier sur google (du moins nous pouvons vous donner des conseils), vous serez ainsi maître de l’information que vous souhaitez transmettre ! 

Créer un site, est-ce réservé aux experts ?

Oui, mais tout le monde peut devenir expert à son niveau. Aujourd’hui, le web s’est démocratisé et des outils permettent à tout le monde de créer un site facilement. Pas besoin d’avoir de connaissances en hébergement, en base de données ou en programmation.

code

La plupart des outils aujourd’hui permettent d’éviter de mettre les mains dans le code

Le site web d’une manifestation sportive ne va pas comporter énormément de pages, ce sera principalement du contenu pour présenter les circuits, le règlement, une page contact, un bouton d’inscription et pourquoi pas un blog pour alimenter son site en news. Nous verrons plus bas dans l’article ce qu’il ne faut pas oublier sur le site de votre événement.

Pour les grands débutants : rien à installer, juste à s’inscrire.

Il existe des services en ligne qui permettent de mettre rapidement du contenu en ligne sans avoir à télécharger un logiciel (c’est ce qu’on appelle des CMS en ligne). Nous avons fait de nombreux tests et nous avons publié des comptes rendus de ces outils gratuits sur outils-en-ligne.com. Vous avez certainement déjà entendu parler de Jimdo, de Wix ou de e-monsite.com mais vous en trouverez des dizaines (essayez et faites vous votre propre avis, testez les versions gratuites avant d’acheter). Les CMS en ligne sont des outils propriétaires, c’est à dire que l’outil ne vous appartient pas (mais le contenu de votre site oui). Nous invitons en général nos organisateurs à passer par e-monsite.

D’autres outils se sont spécialisés plus directement dans la création de site pour les associations sportives, nous vous invitons à tester par exemple sportsregions.fr ou asso-web.com

cms-ligne
Des exemples de CMS en ligne : testez gratuitement avant d’acheter !

Le CMS Open source, pour les plus aguerris

Une autre solution pratiquée par des organisateurs un peu plus à l’aise avec le web, c’est de prendre un hébergement, acheter un nom de domaine et d’installer un CMS soi-même. On pense bien sûr en premier au très populaire WordPress, qui est un CMS libre (d’autres préféreront Joomla, Spip, Drupal) . Cette solution n’est pas « mieux » qu’un CMS en ligne, c’est juste différent. WordPress est un CMS dit libre, c’est à dire que vous pouvez prendre votre site et l’héberger ailleurs si vous le souhaiter, à l’inverse d’un CMS propriétaire. Dans les deux cas, changer d’outil consiste à effectuer une véritable refonde de votre site web. C’est galère alors choisissez bien (ou du moins arrangez vous pour ne pas avoir à changer tous les ans). WordPress reste un outil très facile à prendre en main disposant d’une forte communauté et d’un catalogue avec des milliers d’extensions gratuites ou payantes.

Créer un site, est ce que c’est cher ?

Le prix ne peut pas en être une véritable excuse à la non création d’un site. Si vous souhaitez créer un site gratuit, c’est possible avec les CMS propriétaire que nous avons présenté ci-dessus. L’affichage de publicité (plus ou moins discrète), c’est en général la contre-partie du service gratuit. En version gratuite, votre site dispose aussi d’une adresse en sous domaine (ex : site.e-monsite.com, site.jimdo.com). Sur ces mêmes logiciels, vous pouvez ensuite supprimer la publicité et acheter votre propre adresse en www. Il faudra alors compter un budget variant entre 60 et 100 euros par an.

Sur les CMS libres comme WordPress, l’outil est libre et gratuit, c’est l’hébergement et le nom de domaine que vous paierez. Il faudra alors compter pour cela entre 30 et 40 euros par an. OVH ou 1&1 vous proposent des packs « nom de domaine + hébergement » comprenant en général une option pour installer facilement WordPress.

Enfin, si votre événement draîne des milliers d’inscription, que vous avez un budget en communication et des envies bien spécifiques que vous ne pouvez pas réaliser vous-même, vous pouvez faire appel à une agence ou un freelance pour créer le site de votre événement. Il faut naturellement compter plus cher, cela peut varier entre 100 et 5000 euros, voire plus selon les besoins. A cela, il faudra ajouter en général des frais d’hébergement annuels ou des frais de maintenance.

Créer un site, ça prend du temps ?

Ça, c’est un peu vrai ! Mais ce qui prend vraiment du temps, ce n’est pas tant la création, c’est l’animation et la communication. Votre site web est la porte d’entrée vers laquelle vous allez rediriger les participants qui cherchent plus d’informations. Vous ne passerez pas des heures à créer ou mettre à jour le site de votre manifestation mais vous passerez sûrement de longues nuits à écrire des articles, créer des visuels, communiquer sur les réseaux sociaux etc…

Si mes écrits ont été persuasifs et que vous êtes toujours en train de me lire, alors vous devez être à deux doigts d’avoir envie de créer un site. Peut être même avez-vous choisi un des outils que nous vous avons présenté au dessus ? Avant de vous précipiter, voici quelques conseils.

Qu’est ce qui doit apparaître sur le site de votre événement ?

site-contenu

C’est sur votre site Internet que les internautes auront le reflexe d’aller chercher une information, pour vous contacter ou pour s’inscrire. Une des règles pour créer un site efficace, c’est de faire simple et essentiel. Ne chargez pas trop votre site mais n’oubliez pas de créer : 

  • Une page d’accueil pour présenter votre événement. Si vous souhaitez avoir un maximum de chance de bien ressortir dans les moteurs de recherche, ne soyez pas radin sur le contenu. Bannissez les banalités (« bienvenue sur notre site blablabla ») et enrichissez votre contenu et vos titres avec les informations essentielles (nom de l’événement, date, type de sport, région, ville).
  • Un page pour présenter le parcours : créez une carte pour présenter les circuits et intégrez-la sur votre site web (les coureurs en général aiment étudier le parcours pour s’entraîner dessus ou tout simplement anticiper les difficultés). Des services en ligne comme calculitineraires, Open Runner ou encore TracedeTrail vous permettent de créer votre circuit en ligne et l’intégrer facilement dans une page HTML.
  • Une page pour présenter les partenaires. Dédiez une page avec un lien bien en évidence pour remercier vos partenaires. N’oubliez pas d’insérer leur logo, un petit texte de présentation ainsi qu’un lien vers leur site web.
  • Une page contact : ne faites pas l’erreur de mettre votre adresse mail en clair dans une page pour inviter les gens à vous contacter dessus, vous risquez de recevoir de nombreux mails publicitaire (spams). Que ce soit sur wordpress ou d’autres CMS en ligne, vous trouverez facilement un module « Contact » permettant de créer des formulaires personnalisés.
  • Les mentions légales : activez une page comportant les mentions légales de votre site. Elles doivent permettre de savoir qui organise l’événement. C’est l’occasion de faire un lien vers le site de l’association, d’indiquer qui est le directeur de course ou le webmaster du site. Toutes les informations que vous estimez être « rassurantes » doivent être placées dans les mentions légales (numéro de téléphone, un lien vers un formulaire de contact etc…). N’oubliez pas que la préfecture ou les autres instances à qui vous aller demander des autorisations peuvent consulter votre site, c’est un gage de crédibilité.
  • Une page d’inscription : c’est l’occasion de rappeler vos tarifs et les augmentations prévues, les conditions pour s’inscrire, le lien vers le certificat médical ou l’autorisation parentale type. C’est sur cette page que vous pourrez placer un bouton vers les inscriptions en ligne ou la liste des inscrits. à votre course

D’autres conseils avant de vous lancer tête baissée !

  • Assurez vous de choisir un design Responsive

Un site responsive, c’est un site qui s’adapte aux supports (les mobiles, les tablettes, les ordinateurs). Ce n’est pas plus cher ou plus technique alors assurez vous de créer un site responsive.

responsive

Pourquoi ? Vous êtes dans le secteur du loisir : les participants utilisent souvent leurs mobiles pour consulter vos informations : dans le train, sur la tablette en récup sur le canapé ou même dans la voiture pour se rendre sur le lieu de course. Un site qui s’adapte, c’est quand même plus confort pour les internautes.

  • Ne partez pas avec une vague idée de la structure en tête

Mettez sur papier la structure de votre site : j’ai besoin d’une page « inscription », d’une page « description », d’une page « règlement ». Les outils que vous allez essayer sont pour la plupart très ludiques, avec de nombreux modules gratuits qu’il est amusant d’activer. Alors on se prend au jeu de l’ajout de contenu : un module ici, un autre là. Ce contenu qui défile, un compteur par là et un pop-up avec un message de bienvenue. Le problème étant qu’on peut se retrouver avec un site comportant trop d’informations. Vous serez très fier de votre site car c’est votre bébé, mais peut être sera t-il trop chargé pour l’inconnu qui débarque dessus. Faites simple !

  • Elaborez votre charte graphique avant de commencer

Cela rejoint l’argument précédent. Pour ne pas s’égarer, il est préférable de définir sa charte graphique (2 ou 3 couleurs max) avant et de s’y tenir plutôt que d’y aller à taton. Il est très facile de créer un site et le personnaliser sans avoir à mettre les mains dans le code. Le risque donc, c’est d’essayer de trop personnaliser, trop charger : au final, on prend un peu de recul et on se retrouve avec un site rose à paillettes et des flocons de neige qui tombent (parce que c’est l’hiver).

conseils

  • Activez un blog

Blogguer, ça consiste à alimenter régulièrement son site avec des articles d’actualité. Le blog a une connotation négative, on pense tout de suite aux d’jeuns qui racontaient leur vie sur Internet avant l’heure de gloire des réseaux sociaux. Dans le milieu de événementiel, le blog est une autre arme de communication massive, qui peut venir s’activer en complément sur un site web. Si vous organisez un raid multisports, vous pouvez par exemple écrire des articles pour présenter le parcours, expliquer un point du règlement ou passer tout autre type d’informations importantes. Ce sont les mêmes types d’informations importantes que vous pourriez relayer sur votre page facebook ou les autres réseaux sociaux, en plus complet.

Mais la communication faite autour de son événement sera l’objet d’un autre article ! Nous vous souhaitons une bonne création de site web et nous restons à votre disposition en commentaire pour vous aider à choisir un outil, vous donner des conseils ou notre avis sur votre site web.

Jérémy Vaucher
Jérémy Vaucher
Entre courir et écrire, mon cœur balance. D'ailleurs c'est souvent quand je cours que je pense à ce que je vais écrire : en général ce sont des tutoriels pour les coureurs, des tests de matériel ou des astuces pour aider l'organisateur à mieux organiser son trail, raid multisports ou tout autre type d'événement.

3 Comments

  1. Gérald Bouillaud dit :

    C’est très pertinent comme article. Je pense que l’idée de créer un site n’est aussi facile qu’on le pense. Il faut trouver un bon informaticien et des fonds (je veux dire investissement financier) assez important. Par contre, l’offre d’Adeoron est très intéressante.

    • Bonjour Gérald : la création de site est un job mais aujourd’hui de nombreux outils (gratuits et/ou payants) permettent de créer son site soi même. Pour un événement sportif, le plus important, c’est d’avoir un site, peu importe sa tête ou sa finition. Car ce qui compte c’est avant tout l’information qui est transmise, et qui doit être trouvée facilement par les coureurs juste avant la course

  2. Super article en effet ! Resathlon y a pensé et permet aux organisateurs de bénéficier d’un site internet gratuitement. Connaissant le secteur, nous y avons inclus tout ce qu’il faut (forum, actus, présentations, générateur de pages etc…) RDV sur resathlon.club !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *