Caler une trace GPS sur une carte avec OCAD
14 juillet 2015
Notre premier client : une course à obstacles !
4 septembre 2015

Bien communiquer sur Facebook : les règles d’or !

A quoi ça sert de bien communiquer sur Facebook ? Vous organisez une course à pied, à obstacles ou une randonnée VTT ? Alors tout est à parier que vous souhaitez avoir le maximum de monde pour votre événement, et c’est normal ! Bien sûr, la communication passe par la distribution de flyers, le bouche à oreilles mais aussi par Internet et notamment par les réseaux sociaux. Facebook, le réseau social préféré des français, est une excellente vitrine retenir l’attention des participants et fédérer des fans autour d’un événement. Voici des conseils pour adopter les bons réflexes, réussir votre communication sur Facebook et animer votre communauté.

Créer une page plutôt qu’un profil privé sur facebook

Créer un profil, c’est le mode par défaut, pour échanger avec des « amis », partager du texte et des photos dans un cadre privé. Il faut envoyer une invitation pour être accepté dans un cercle, qui est limité à maximum 5000 amis. Si vous souhaitez promouvoir un événement ou une association, ne faites pas un profil mais créez une page !
La page quant à elle est publique, il n’y a pas de notion d’amis mais de fans, la communauté peut devenir illimitée (pas de restriction à 5000). Un fan peut suivre un club ou une association en s’abonnant à son flux d’actualité.

Faire une page Facebook, et non un profil (perso)

Faire une page Facebook, et non un profil (perso)

Conseil n°1 : pour avoir une meilleure visibilité et toucher le plus grand nombre de personnes, il faut absolument créer une page et non pas un profil. C’est la base pour communiquer efficacement sur Facebook. Si vous avez déjà une page pour votre association, créez quand même une page différente pour votre manifestation sportive (c’est gratuit et c’est plus clair pour l’internaute)

manifestation-sportive-fb

Annoncer un événement pour communiquer sur Facebook

Pour annoncer une course, une tombola, une assemblée générale ou tout autre type d’organisation, créez un événement sur Facebook. C’est une option qui consiste à annoncer un événement à une date donnée. Les internautes à qui vous envoyez une invitation répondent « oui », « non » ou « peut-être ». En l’annonçant suffisamment tôt (6 mois avant votre évènement au minimum), vous mettez toutes les chances de votre coté pour que la mayonnaise prenne.

Au début, vous invitez des fans dans votre cercle d’amis, qui invitent leurs amis, et qui invitent leurs amis etc… ça peut vite devenir virale et toucher un grand nombre de personnes. Par contre, allez-y molo avec les invitations, ne ciblez que les amis qui sont concernés par votre événement, ne grillez pas vos cartouches en devenant « celui-qui-envoie-toujours-des-invitations-sans-interêt » Et bien sûr, il faut le créer à partir de votre page et non pas de votre profil perso. Notez que vous pouvez inviter des amis à devenir « hôtes », pour vous aider à gérer la communication de l’événement.

Conseil n°2 : ne créez pas votre événement à partir de votre profil personnel mais à partir de votre page publique. Créez votre événement suffisamment tôt pour avoir le temps de le diffuser.

Page et événement : communiquez de façon transversale

Certains peuvent être abonnés à la page de votre association organisatrice, d’autres à la page de la manifestation et d’autres encore peuvent avoir reçus l’invitation à l’événement. Cela fait 3 points d’entrée différents, avec des abonnés différents. Ne partez pas du principe que ce sont les mêmes personnes ! Si vous partagez un statut important sur votre page Facebook, faites la même chose sur l’événement. Modifiez légèrement le contenu (pour ne pas que celui qui soit abonné à la page et à l’événement subisse le copier coller).

Conseil n°3 : ne communiquez pas seulement sur la page dédiée, animez aussi votre événement en publiant textes, photos ou vidéos.

Un max de fans et/ou un max de visibilité  ?

Avoir un maximum de fans permet de toucher un nombre plus importants de personnes lors de partage d’une information. Communiquez sur Facebook régulièrement pour augmenter votre « note » et atteindre un maximum de personnes. Cette note, c’est facebook qui vous l’attribue et il l’appelle le Edgerank (le score d’affinité). Exemple : vous avez déjà remarqué que malgré le fait que vous ayez 2000 fans sur facebook, tout le monde ne voit pas passer l’info (vous ne voyez pas vous même l’intégralité des infos qui sont diffusées sur les pages sur lesquelles vous êtes abonnées). Pour que ce que vous partagez sur Facebook soit vu du plus grand nombre, il faut faire en sorte d’améliorer votre Edgerank. Voici quelques astuces  :

  • plus votre page génèrera d’intéraction (de partage, de j’aime, de commentaires), et plus votre note sera élevée
  • Publiez régulièrement : attention, on a pas dit tous les jours ! Faites en sorte que ce soit du contenu de qualité, en prenant soin de préparer correctement vos publications (facebook ne sert pas qu’à partager des photos de son chat). Partagez aux heures stratégiques (avant que votre statut disparaisse en 15e position sur la page), privilégiez le midi (heure à laquelle en général les gens se détendent sur facebook, en fin d’après midi (17h) ou en début de soirée (vers 20h30).
  • Créez vous un style : vous avez envie que les gens aiment et partagent ce que vous dites ? Travaillez vos textes, osez l’humour ou osez tout court ! Démarquez-vous de monsieur-tout-le-monde qui partage une info brute de décoffrage.
  • N’ayez pas que une démarche promotionnelle
  • Osez le partage de contenu d’autres groupes ou d’autres sites sur votre page : ne vous limitez pas seulement à votre contenu !
  • Suivez des autres pages et créez des liens dans vos discussions !
  • Choisissez le bon format pour partager une info : image (à la bonne taille), vidéo ou texte.
  • Ne partagez pas uniquement des liens vers votre site, osez des fois une petite phrase de détente ou une photo (n’oubliez pas que la plupart viennent sur leur réseau social pour chercher un moment de détente, ne les plombez pas d’infos constamment).

Conseil n°4: de façon générale, privilégiez la qualité à la quantité. Autant vous dire que ce n’est pas celui qui a le plus de fan qui aura le plus de retombée, c’est aussi celui qui sait animer correctement sa communauté pour avoir un maximum de visibilité.

Utilisez de belles photos, à la bonne taille !

Qu’il est désagréable de voir que sa belle photo est coupée par facebook. En plus d’être recadrée, elle perd aussi souvent en qualité, et ce qui devait servir à un support de com’ professionnel ressemble plus à un ramassi de pixels . Pour éviter les photos floues ou les images mal cadrées, voici quelques conseils sur le taille de ses images à insérer sur facebook. Il y a 3 types d’images qui vont apparaître sur votre mur :

La photo de couverture

Elle peut servir de support de communication mais ne se change pas tous les jours. L’image de couverture apparaît dans l’entête en dessous de votre image d’illustration (avatar). Découvrez nos conseils pour fabriquer une image de couverture avec style !

image de couverture

La photo d’avatar

La taille optimale, c’est 160 x 160px : pas de salamalèque ou de fantaisie, si vous avez un logo pour votre association, entreprise ou événement, c’est là qu’il doit apparaître. En un coup d’oeil, votre image doit ressortir !

Les photos de partage sur les pages

Il s’agit des images qui vont être affichées sur le mur de votre page ou de votre événement. Idéalement, elle doivent être de 843 x 403 px mais elle sera redimensionné automatiquement par Facebook selon son format. Le plus simple c’est de tester au moment du partage, si vous copiez collez un lien à partager sur Facebook, il récupère automatiquement une image de la page, que vous pouvez choisir ou modifier. Si jamais l’image proposé par Facebook ne convient pas, c’est le système de cache de Facebook qu’il faut vider (il garde en mémoire la première image qui a été partagé et la ressort systématiquement). Pour cela, rendez-vous sur Debug url et collez l’adresse de votre page !

debug-url

Conseil n°5 : Utilisez des visuels de qualité. Ne partagez pas tout le temps le même type de post : variez entre texte, photos, photos + liens,  site externe.

Ajouter un bouton d’appel à l’action sur votre page

Le bouton d’appel à l’action permet par exemple à un fan de passer de votre page facebook à votre bulletin d’inscription ou formulaire de contact en un clic !  Avec les boutons d’appel, mariez votre site web à votre page Facebook. Intégrez facebook sur votre site mais intégrez aussi un lien de votre site sur Facebook (à propos). Coté site, il existe des widgets spécifiques pour cela (widget flux de la page) mais une simple icône dans un menu peut suffire à solliciter l’intérêt de l’internaute.

Le Bouton "Inscription" sur la page

Le Bouton « Inscription » sur la page

La publicité Facebook pour promouvoir votre page

Si vous avez le budget nécessaire, créer une publicité permet de toucher une audience encore plus importante, au delà de votre communauté. Vous pouvez ainsi cibler les amis de vos amis, et même encore les amis de leurs amis du sexe masculin, qui font du 46 qui ont un chat noir. Choisissez votre cible, leur centre d’intérêts, leur tranche d’âge et le budget quotidien que vous êtes près à dépenser. Cela vous donnera le nombre de portée que vous pouvez espérer toucher avec ce budget ! Votre publicité sera affichée jusqu’à épuisement des euros engagés ou jusqu’à la date de fin de publication. Il est bien sûr possible de faire la même chose pour un événement !

pub-fb

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez sur une étoile !

Appréciation / 5. Nombre de vote :

Jérémy Vaucher
Jérémy Vaucher
Entre courir et écrire, mon cœur balance. D'ailleurs c'est souvent quand je cours que je pense à ce que je vais écrire : en général ce sont des tutoriels pour les coureurs, des tests de matériel ou des astuces pour aider l'organisateur à mieux organiser son trail, raid multisports ou tout autre type d'événement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *