Le rogaining (ou la rogaine) : une course d’orientation extrême !
15 décembre 2016
Marre du bruit de votre poche à eau dans votre Camelbak ?
15 décembre 2016

Le fléché Allemand : comment ça marche ?

Le fléché allemand est une épreuve de navigation à laquelle on peut se frotter en raid multisports (en vélo ou à pied). Très proche du road book, le fléché allemand est un type de suivi d’itinéraire représenté sur une feuille (et non pas une carte). Le road book indique les routes ou chemins à suivre en fonction d’une direction et d’une distance tandis que le fléché allemand indique justement l’itinéraire qu’il ne faut pas emprunter. Par déduction, vous devez donc trouver le bon chemin en fonction du schéma. Il est préférable de découvrir cet exercice bien tranquillement derrière son ordinateur plutôt qu’une fois pris dans l’adrénaline de la course. Voyons ensemble comment lire un fléché allemand et mettre votre lecture en pratique avec des exercices à l’appui.

Nous vous le disions en intro : à la différence du roadbook qui donne des directions et qui permet de se rassurer avec des distances, le fléché allemand indique les chemins qu’il ne faut pas prendre.

Le départ est en bas, l’arrivée est au sommet de la flèche. Il y a 6 points sur l’exemple ci dessus entre le départ et l’arrivée (donc six croisements de chemins et/ou changements de directions possibles).

  • Point n°1 : vous arrivez à un carrefour avec une route à droite (ou à main droite) et une route à gauche (ou à main gauche), que vous ne prenez pas.
  • Point n°2 : il y a une route à droite (ou à main droite) que vous ne prenez pas.
  • Point n°3 : il y a encore une route à droite (ou à main droite) que vous ne prenez pas.
  • Point n°4 : il y a une route à gauche (ou à main gauche) que vous ne prenez pas.
  • Point n°5 : il y a une route à droite et une route à gauche que vous ne prenez pas.
  • Point n°6 : il y a deux routes à à main droite que vous ne prenez pas. Ne vous laissez pas piéger par le dessin, qui ne donne pas forcément la forme des chemins sur le terrain, nous allons voir cela dans un exemple plus bas.

Il peut très bien y avoir 50 m ou 500 m entre deux points : la difficulté principale réside donc dans le fait de bien compter les chemins ou les routes, et ne surtout pas en oublier !

Particularité du fléché allemand : on ne représente pas les courbes de l’itinéraire, tout est linéraire.

C’est pour cela qu’on appelle aussi cet exercice une arête de poisson. Notez cependant qu’un fléché allemand se présente en général comme notre exemple ci-dessus, mais ne vous laissez pas avoir par l’organisateur. Peu importe la forme qu’il lui donne, ce sera toujours le même fonctionnement, il faudra surtout penser à le tourner pour le lire dans votre sens de marche : il pourrait ainsi ressembler à un fer à cheval, à une courbe ou un demi-cercle, il se lira toujours de la même façon !

Mise en pratique du fléché allemand

Sur un fléché allemand en raid multisports, on représente bien évidemment les chemins et les routes (alors que sur un rallye automobile, on ne représente que les routes qu’une voiture peut emprunter).

Exemple n°1 : ne pas prendre à droite

Dans l’exemple ci-dessous, l’organisateur nous invite à ne pas prendre de route à droite, voici 3 exemples possibles sur le terrain.

Exemple n° 2 : ne pas prendre à gauche, ni à droite

Le schéma suivant sur le fléché allemand vous indique que vous ne devez prendre ni à droite, ni à gauche. Donc tout droit !

Exemple n°3 : ne pas prendre deux chemins à main gauche

Avec les exemples ci-dessous, on laisse bien deux routes à notre gauche (même si sur le terrain une se trouve en face de nous, quand on change de direction on les laisse bien à main gauche)

Exemple n°4 : ne pas prendre deux chemins à main droite et un à gauche.

Dans ces deux exemple ci-dessous, une fois dans l’intersection, on laisse donc deux chemins à notre main droite et un chemin à notre main gauche.

L’organisateur qui dessine un fléché allemand doit s’appliquer à ne représenter que les chemins vraiment visibles en course en se posant les bonnes questions : « dois-je marquer ce layon » ? « Et cette trace d’animal ? » . Si il fait passer les coureurs sur route, il doit tenir compte de la circulation. Par exemple, il serait extrêmement risqué pour l’organisateur de proposer ce choix d’itinéraire à ce carrefour

Variantes possibles sur un fléché allemand

L’organisateur d’un raid n’a que l’imagination pour seule limite, c’est lui qui fixe les règles du jeu ! Si il le précise en légende, il pourrait par exemple :

  • Différencier les tailles de chemins ou routes sur son schéma (ex : mettre les routes en trait plein, les chemins en trait plus fin et les petites traces en trait discontinus)
  • Renseigner les points de passages importants, pour rassurer les participants (ex : un pont, une rivière, une église)
  • Ne pas tenir compte des chemins interdits au public (exemple une entrée de chemin avec une barrière, une route privée, une entrée dans une propriété).

Exercice 1 : où se trouve l’arrivée ?

A partir de la carte IGN et du tracé allemand ci-contre, déterminez le chemin sur lequel se trouve l’arrivée (réponse en fin d’article). Placer les 3 points (A, B et C) sur les bons carrefours

La réponse

Exercice 2 : dessiner le fléché allemand à partir de cet itinéraire

En partant du point de départ, représente à main levé le fléché allemand correspondant à cet itinéraire.

La réponse

Jérémy Vaucher
Jérémy Vaucher
Entre courir et écrire, mon cœur balance. D'ailleurs c'est souvent quand je cours que je pense à ce que je vais écrire : en général ce sont des tutoriels pour les coureurs, des tests de matériel ou des astuces pour aider l'organisateur à mieux organiser son trail, raid multisports ou tout autre type d'événement.

5 Comments

  1. Laurence dit :

    Super clair les explications et les exercices sont trop bien.
    On a eu tout bon!!!

  2. DE GUIO dit :

    merci pour ce nouveau post, toujours super clair et super utile, bon maintenant reste plus qu’à savoir si je vais réussir a retenir la leçon !

  3. Daniel dit :

    Salut Boss,
    Sur l’exercice 1 du fléché, je me suis perdu peu de temps après le point B. Sur la solution, cela correspond au 31ème petit point rouge. On dirait bien un carrefour et semble-t-il que le petit chemin en trait plein fin ne soit pas pris en compte ??? C’est un coup à perdre un raid …

    Bon à part ça, Jérèm je t’adore et félicitations pour ton blog.
    Bises
    Daniel
    Extrême Aventure

    • Hello Daniel
      Heyyy je viens de vérifier et il semblerait que tu dises vrai. Sacré bougre de nom d’une pipe, je ne l’avais pas vu ce petit trait fin. J’irai voir sur zone ce que c’est vraiment, mais je ne crois pas au chemin 🙂 Bonne révision pour l’orient’oise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *