Les secouristes sur une course : les démarches
17 février 2017
Chronométrer sa course avec GmCAP
15 mars 2017

L’épreuve d’Azimut-distance en raid multisports

L’Azimut distance est une épreuve ludique que l’on croise souvent en raid multisports. Le but du jeu pour le participant, c’est d’aller d’un point A à un point B sans carte, puis du point B au point C etc…. Ainsi, l’organisateur va pouvoir faire évoluer le concurrent en pleine nature, sans carte, en lui donnant simplement deux informations : une distance et un Azimut . Voyons ensemble comment s’entraîner à l’épreuve d’Azimut distance

Pour faire (très) simple, l’Azimut est un nom un peu barbare qui désigne l’angle de direction. La distance, c’est le nombre de mètres que vous allez devoir effectuer pour arriver à votre point.  L’Azimut vous donne la direction, la distance vous donne votre point d’arrêt. Avec ces deux informations, vous allez pouvoir vous déplacer dans l’espace sans carte.

Ce dont vous avez besoin

  • Une boussole (indispensable). Quelle soit boussole pouce ou boussole plate, peu importe : il faut obligatoirement qu’elle soit graduée. Il vous sera très difficile impossible pour vous de tirer un AZ 128 avec une boussole Silva (et encore plus si elle est décolorée comme la mienne ci dessous. Elle est à bannir en raid)
  • Une notion de la distance. Si les GPS sont interdits, vous devrez vous habituer à compter vos pas pour avoir une idée de la distance que vous pouvez parcourir. Ce n’est pas dur de s’arrêter plus ou moins à 50 m, c’est tout de suite plus compliqué à 300 ou 400 m !
  • de la rigueur : soyez méthodique et ne vous énervez pas ! Restez concentré !

Comment ça marche ?

L’organisateur vous donne un tableau, présenté comme un roadbook. Chaque ligne représente une étape. Vous y trouvez différentes informations : l’azimut, la distance et la définition du point d’arrêt.

Comment faire concrètement

  • Lisez la ligne du tableau (ex : 60°, 125 m, trou d’eau).
  • Placez le chiffre 60 sur la tranche directionnelle de la boussole. Pour cela, faites tourner le cadran de la boussole

  • Tournez votre corps maintenant pour que l’aiguille rouge de la boussole se place sur le Nord. Ne touchez plus au cadran, c’est votre corps qui doit se déplacer

  • L’azimut 60 se trouve dans l’axe de votre corps et du plat gradué de la boussole. Ne suivez donc pas l’aiguille de votre boussole, sinon vous partirez plein nord :). Marchez donc 125 m dans cet axe là pour trouver le trou d’eau.

Avec une boussole plate, c’est la même méthode. La direction à suivre est donné par la marque rouge sur le plateau de la boussole.

L’efficacité repose donc sur la précision de vos azimuts.Faites attention à chaque fois de vous caler sur l’azimut en question. Un Azimut 75, c’est bien différent d’un AZ 80.  Notez que sur une distance de 40 ou 50 m, ce n’est pas très grave de se tromper de quelques degrés. Mais plus la distance est grande et plus vous payerez chère votre imprécision. Entraînez vous chez vous pour réaliser cet exercice sans faille le jour de la course.

Dans le même genre mais avec la carte, on peut très bien amener le coureur à placer lui même ses balises, en lui donnant l’azimut et la distance (un point de départ ou d’une balise à chaque fois). Pour cela, nous vous conseiller d’apprendre à tracer un azimut avec un rapporter et une règle.

Jérémy Vaucher
Jérémy Vaucher
Entre courir et écrire, mon cœur balance. D'ailleurs c'est souvent quand je cours que je pense à ce que je vais écrire : en général ce sont des tutoriels pour les coureurs, des tests de matériel ou des astuces pour aider l'organisateur à mieux organiser son trail, raid multisports ou tout autre type d'événement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *