Créer une carte de course d’orientation
12 décembre 2013
Comment lire une carte : les informations
17 décembre 2014

Bien s’orienter avec une carte et une boussole

Dans un article précédent, nous avons appris ensemble à lire une carte. Vous avez donc compris comment lire une échelle, repérer l’altitude, lire les courbes de niveau ou même trouver le nord : c’est un bon départ ! Mais la véritable utilité d’une carte, c’est de pouvoir l’utiliser pour se déplacer dans l’espace. Savoir s’orienter, c’est faire la correspondance entre un point sur la carte et le même sur le terrain : après cette lecture, vous allez pouvoir partir chasser les balises en course d’orientation, vous repérer pendant une randonnée ou une cueillette de champignons ! La dernière étape (que nous verrons dans un prochain tutoriel), ce sera d’apprendre à faire un azimut avec la carte et la boussole, pour aller de façon fiable d’un point A à un point B.

Pour mettre en pratique ce tutoriel, munissez vous d’une carte IGN ou d’une carte d’orientation, ainsi que d’une boussole. Les captures d’écran vous permettront de reproduire facilement le tutoriel.

Le Nord magnétique

Par défaut, on a tendance à tenir une carte dans le sens des écritures, pour lire ce qu’il y a écrit dessus comme sur un livre. Mais pour que la carte prenne tout son sens, elle doit être orientée par rapport au nord (c’est de cette façon que l’on pourra faire le rapport entre la carte et le terrain). Savoir où est le nord, ça ne s’invente pas : on a beau regarder la mousse sur les arbres, la direction du soleil ou le sens de déplacement des oiseaux migrateurs, en réalité, c’est la boussole qui donne le mieux cette information !

Sur la carte, le nord est représenté par les traits verticaux bleux ou noirs (à ne pas confondre avec les lignes hautes tension, qui comportent des flèches). Si votre carte ne comporte pas les lignes du Nord, ce n’est pas bien grave : le nord est toujours en haut de votre carte (si vous tenez la carte dans le sens des écritures)


Sur une boussole, le nord est donné par la flèche rouge (et non pas par la lettre « N » sur le socle tournant de la boussole, ou la fllèche sur le plateau en plastique, qui ne sont que des points de repère qu’on utilisent pour faire un azimut).

Pour donner un sens de lecture à votre carte, il faut donc l’orienter par rapport au nord.  Collez les lignes du nord de la carte sur les lignes du nord donné par la boussole. Même si il peut être tentant de mettre sa boussole autour du cou, elle ne sera de cette manière d’aucune efficacité ! Une boussole se tient à la main, au plus proche de sa carte !

Vous, la carte, la boussole et le reste du monde

Si je tiens ma carte naturellement comme si je tenais un prospectus ou un livre, elle ne sera pas orientée correctement par rapport au terrain. J’aurais donc du mal à l’utiliser pour me déplacer dans l’espace. Ce qui permet de faire la correspondance entre la carte et le terrain, c’est le nord. Sur la carte ci-dessous, même si je sais où je suis, comment savoir quel est le chemin qui longe le lac par exemple ?

Si vous placez votre boussole sur la carte et que vous alignez le nord de la carte sur le nord donné par la boussole, vous allez donner un sens à la carte. Vous allez donc pouvoir l’interpréter et l’utiliser pour vous déplacer : et c’est bien la fonction principale d’une carte !! On remarque donc que le chemin qui longe le lac, c’est celui en jaune sur la carte !

Vous avez compris qu’il fallait aligner le nord de la boussole sur le nord de la carte. Très bien !  Mais vous dans tout ça ? L’intérêt d’une carte, c’est que vous puissiez l’utiliser pour vous déplacer. Vous ne marcherez pas forcément dans la même direction tout le temps.

Dans notre exemple ci-dessous, nous sommes positionné à un carrefour (le point rouge sur la carte). Comme la carte est bien orientée sur le nord (on ne vous explique plus comment faire maintenant), on peut donc faire notre relation entre la carte et le terrain. On est au point rouge. Le chemin qui part en face, c’est le bleu, celui qui part à droite, c’est le vert. Notre corps est actuellement disposé pour aller dans la direction du chemin bleu, vous êtes d’accord ?

Et bien changeons de direction ! Si je décide de prendre le chemin vert, mon corps va se tourner vers la droite. Mais si mon corps change d’orientation et que je bloque la carte dans ma main, elle ne sera plus orientée correctement, comme vous pourrez le remarquer sur la photo ci-dessous.

Pour éviter ça, il faut penser à faire tourner la carte en même temps que votre corps, et faire en sorte que le nord de la carte soit toujours dans le même axe que le nord de la boussole. Toujours ! Sur le dessin ci-dessous, comme on a tourné notre corps d’un quart de tour vers la droite, on a fait de même avec la carte ! On remarque donc que le chemin vert est bien celui qui est dans notre sens de marche, face à nous dans les courbes de niveaux sur la carte.

Tourner sa carte en même temps que son corps quand on change de direction, c’est un reflexe qui n’est pas évident à prendre mais qui est pourtant nécessaire. Forcez vous à chaque intersection. Vous devez toujours :

  • Avoir le nord de la carte sur le nord de la boussole
  • Savoir d’où vous venez, où vous êtes et où vous allez
  • Former un alignement entre votre corps, la carte et la direction dans laquelle vous allez.

Peut-on se passer de boussole ?

Evidemment, oui. Mais est-ce bien malin ? Si vous savez de quel point vous partez, vous pouvez suivre un itinéraire sur une carte sans avoir de boussole, en prenant soin de vérifier chaque intersection de chemin et de bien changer le sens de votre carte à chaque fois que vous changez d’axe. Mais après quelques balises, vous aurez vite fait de ne plus faire attention, et rapidement, une intersection de chemins ressemblera à une autre intersection de chemins. Prendre une décision à un carrefour comme celui ci dessous sera vite digne d’une partie de poker alors qu’avec la boussole, c’est facile !

Il n’y a pas que la boussole qui donne le Nord. La nuit, le peu que le ciel soit bien dégagé, il y a aussi l’étoile polaire. Nous vous recommandons la lecture de ce tutoriel si vous souhaitez apprendre à trouver le Nord avec les Etoiles.

Jérémy Vaucher
Jérémy Vaucher
Entre courir et écrire, mon cœur balance. D'ailleurs c'est souvent quand je cours que je pense à ce que je vais écrire : en général ce sont des tutoriels pour les coureurs, des tests de matériel ou des astuces pour aider l'organisateur à mieux organiser son trail, raid multisports ou tout autre type d'événement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *